13/02/2012

Quiévrain, c’est à vivre… mais peu de temps !

L’espérance de vie dans notre Commune est la plus faible de toutes les communes de l’Arrondissement de Mons. C’est le triste constat posé par l’Observatoire de la Santé du Hainaut et relayé par ‘La Province’ de ce matin. 

article La Province.JPG

Voilà donc un nouvel indicateur qui ne trompe pas et qui confirme notre diagnostic : Quiévrain vit depuis de nombreuses années un fort déclin socio-économique. Dans l’article de ‘La Province’, le Docteur Christian Massot, l’atteste : « De manière générale, dans les communes où la situation socio-économique est plus défavorable, l’espérance de vie est plus basse. »

Les causes sont diverses et le Docteur Massot en cite quelques unes : « […] il y a plus de tabagisme dans les couches plus défavorisées […]  il y a plus d’obésité, moins d’activités physiques.» Enfin, le médecin conclut en invitant les communes à entreprendre un long travail de changement des comportements : « Par exemple, les habitants de la commune feront plus de vélo ou de marche à pied s’il y a des lieux agréables ou des routes adaptées pour ça. De la même manière, des problèmes de sécurité ou de propreté peuvent pousser les gens à ne pas se déplacer à pied. »

On le voit donc, même s’il s’agit d’un travail de longue haleine, la commune a de nombreux leviers d’action pour améliorer la situation catastrophique de Quiévrain et petit à petit tenter de rattraper les 6 années de vie supplémentaires vécues, en moyenne, par un jurbisien ! 

Quiévrain a besoin d’un vrai changement et de responsables communaux qui luttent quotidiennement pour la création d’activités économiques locales, améliorent notre cadre de vie et offrent des infrastructures sportives de qualité. Bref, tout ce que la majorité PS-AC n’a malheureusement pas fait ces 5 dernières années ! 

Statistiques espérance de vie.JPG

Mieux que la borainisation de notre Commune, nous sommes maintenant en bas du classement, devancés par Colfontaine ou Quaregnon… Triste époque pour notre Quiévrain ! 

Les commentaires sont fermés.