30/04/2012

Quiévrain et son patrimoine… en péril !

Notre Commune n’est pas Florence ou Venise, mais elle possède quelques éléments patrimoniaux et architecturaux chers aux yeux des Quiévrainois. Voici 10 ans, nous avons perdu notre ancienne maison communale. Demain, allons-nous perdre notre gare ou notre église ? 

plaque quievrain.jpg

Voilà 6 ans, la majorité sortante PS-AC a décidé de retirer les barrières qui protégeaient déjà les passants d’éventuelles chutes de pierres au pied du clocher de l’église Saint-Martin. Le Bourgmestre et les Echevins estimaient certainement qu’il n’y avait aucun danger et besoin de rénovation !  Pourtant avec les années, les pierres s’érodent et l’édifice se détériore à vue d’œil. 

clocher.jpg

intérieur église.jpgA l’intérieur, le spectacle n’est guère plus réjouissant. Il y a quelques années, les pompiers de Quiévrain venaient une fois l’an faire un exercice sur le bâtiment et nettoyaient les gouttières et écoulements de toiture. Cette «collaboration» a été supprimée. Résultat, l’eau ne s’écoule plus normalement mais infiltre le bâtiment avec les dégâts que l’on peut imaginer… Il y a bien eu des réparations, mais l’origine du mal n’est pas traitée pour autant !

Pendant ce temps là, dans la presse, la majorité a le culot de se féliciter…

presse.jpg

Source : « La Province » – 21/02/2012

Comme dans beaucoup d’autres dossiers, la seule concrétisation est une prévision budgétaire, des réunions et des plans mais toujours aucune réalisation tangible! Une nouvelle maquette à la veille des élections ? 

16/04/2012

Aidons la majorité : « Le jardinage pour les nuls »

En fin d’année dernière, nous faisions écho dans notre tract de l’état d’abandon du rond-point de Baisieux depuis plus de 5 ans. 

Il y a un mois, nous avons eu l’immense plaisir de constater que notre publication n’avait pas été inutile et que cette information inédite pour le Bourgmestre et les Echevins a permis de leur ouvrir les yeux sur l’état lamentable du haut de Baisieux. 

Ordre a donc été donné de faire d’urgence des plantations ! Tellement dans la précipitation que l’on a oublié de commencer par désherber les parterres ! Les arbustes ont donc été plantés au milieu des mauvaises herbes! Deux semaines après, la nouvelle, enfin parvenue à l’hôtel de ville : nouvel ordre de vite cacher ces herbes folles en donnant un rapide coup de rasette et en épandant des écorces de bois… 

Rond-point zoom.JPG

Mais les racines restent bel et bien en place et après 2 semaines, les « cruaux » sont de retour ! Nous avons donc décidé d’adresser par cet article un message pratique aux membres de la majorité PS-AC : 

Comment faire des plantations ?

A la fin de l’hiver, nettoyer le terrain. 

Penser à amender le sol avec une bonne fumure naturelle. 

Bécher le terrain et travailler la terre afin de la faire respirer et la rendre plus fine. 

Planter les arbustes avec un peu de terreau aux pieds. 

Arroser abondamment pour faire prendre les racines. 

Rond-point route.JPGVoilà qui sera bien utile à nos édiles communaux, puisque quelques mètres plus loin, sur la même route, de nombreux parterres restent fleuris… de pissenlits. C’est certainement un peu de notre faute, nous n’en avions pas encore fait de photos. C’est maintenant chose faite et on peut donc supposer que dans les prochains jours, les jardiniers communaux vont être envoyés en urgence. 

Pas évident pour la majorité PS-AC de s’improviser bons gestionnaires en quelques semaines. Lorsque l’on a rien fait pendant 5 ans, on manque cruellement d’expérience. Espérons que nos bons conseils seront utiles! 

Rond-point pissenlits.JPG

15/04/2012

Notre Zone de Police en sous-effectif !

Police.jpgIl manque 13 agents dans la zone de police des Hauts-Pays et notre zone comprend un grand nombre d’agents proches de la retraite. C’est le constat dressé dans « La Province » des vendredi et samedi derniers. 

Pour chaque zone de police, un cadre de personnel définit le nombre d’agents nécessaires en fonction des spécificités géographiques et criminalistiques de la zone. Pour la zone qui regroupe les communes de Quiévrain, Dour, Honnelles et Hensies, il manque 13 agents par rapport au nombre d’employés normalement nécessaire. 

En outre, les agents de notre zone sont plus âgés que la moyenne : 28,6 % ont plus de 50 ans et seul 7,1 % ont moins de 30 ans. Cela pose un véritable problème puisque les agents qui ne prennent pas de congés de maladie en cours de carrière, accumulent au fil des ans un « pot » de jours de congé qu’ils peuvent prendre en fin de carrière. Résultat : encore moins d’effectifs sur le terrain. 

Le journal cite le Chef de Corps  des Hauts-Pays - Patrice Vanderbeek : « […] Nous pouvons assurer les services minimums. Mais la marge de manœuvre reste réduite pour mener des plans d’action dans divers domaines. […] »

Que faut-il pour que les autorités communales se décident à aider nos services de police et enfin leur donner les moyens de lutter contre l’insécurité de plus en plus présente dans les rues de nos communes ? 

Bien entendu, engager du personnel coûte de l’argent. Mais il faut définir les priorités de la Commune. La sécurité est-elle un vrai problème dans Quiévrain ? La majorité PS-AC n’en semble pas convaincue ! 

Pourtant les citoyens en ont marre des incivilités, des vols et des trafics sur les places publiques. Des commerçants crient au secours à la rue de Valenciennes. Nos policiers réclament du personnel et des moyens ! Mais pour la Commune, comme on a l’habitude de le lire dans le Bulletin communal, tout va très bien Madame la Marquise !!!

A lire, deux articles de « La Province » des 13 et 14 avril 2012 : 

Mons-Borinage: jeunes et vieux policiers, un équilibre difficile à trouver

Mons-Borinage-Hauts Pays: il manque près de 100 policiers sur nos trois zones

 

08/04/2012

Parking du Centre d’Animation, les quiévrainois donnent leur avis

Il y a quelques semaines, le groupe ‘Changer Quiévrain’ a publié un tract afin d’informer les Quiévrainois des projets de la majorité actuelle (PS-AC) concernant la réhabilitation du site de l’ancienne maison communale. Ce projet prévoit notamment la transformation d’une bonne partie des places de parking du Centre d’Animation en zone de logement.

quiévrain,centre ville,centre d'animation,parking,commerce

Nous dénoncions dans ce tract le manque total de concertation et invitions les quiévrainois à donner leur avis. Nous avons reçu un grand nombre de réactions positives à notre démarche et 417 quiévrainois nous ont fait parvenir leurs réponses.

Voici les résultats détaillés :

1) Que voulons-nous à la place de l'ancienne maison communale ?

sondage1.JPG

Comme on peut le constater, la moitié des répondants préfèrerait y trouver un espace de verdure. 30 % souhaitent une salle culturelle et seulement 9 % y voient du logement.

2) Est-il important de garder un maximum de places de parking devant le Centre d'Animation ?

sondage2.JPG

Les chiffres sont plus que parlants ! 99% des répondants estiment qu’il est important de garder un maximum de places de parking dans notre centre-ville.

3) Faut-il construire des nouveaux bâtiments dans le fond du parking (côté série de garages) ?

sondage3.JPG

Là aussi les résultats sont flagrants ! Près de 80 % des personnes déclarent que l’implantation de logements dans le fond du parking (tel que prévu dans le projet de la majorité PS-AC) n’est pas une bonne idée.

4) Le pavage du parking du Centre d'Animation doit-il être refait ?

sondage4.JPG

Contrairement à notre bourgmestre et à nos échevins, les quiévrainois font preuve de bon sens et estiment qu’il n’y a vraiment pas lieu de refaire le pavage du parking alors qu’il date d’à peine 20 ans et que beaucoup d’autres endroits de notre commune ont bien plus besoin d’une urgente rénovation !

Les résultats de cette enquête nous confortent dans notre position : les plans de la majorité actuelle sont totalement à côté des besoins et des désirs des Quiévrainois !!!

Reste maintenant à savoir si les élus PS-AC sont suffisamment à l’écoute des quiévrainois pour CHANGER DE PROJET ? On peut en douter… 

quiévrain,centre ville,centre d'animation,parking,commerce


02/04/2012

Foire aux Fleurs : le 22 avril 2012 et pas un autre jour !

foire aux fleurs,quiévrainAvis de service aux quiévrainois et aux nombreux chalands de notre Marché aux Fleurs annuel : celui-ci aura bien lieu le dimanche 22 avril 2012 et pas le dimanche 29 avril 2012 comme annoncé dans un article de l’Echevin des Travaux (en page 13 du dernier bulletin communal), ni le 28 avril comme indiqué dans la publicité placée dans le périodique gratuit "L'Animation"

foire fleurs.jpg

La majorité PS-AC ne semble pas très sensibilisée à l’importance d’une bonne communication pour l’organisation d’un événement qui est pourtant le plus important et le plus populaire de notre Commune. Dommage! 

19:49 Écrit par Changer Quiévrain dans Cadre de vie, Economie | Lien permanent | Commentaires (4) | Tags : foire aux fleurs, quiévrain |  Facebook |