07/06/2012

Baisieux, le village oublié !

Le village de Baisieux a été complètement laissé à l’abandon par la majorité sortante PS-AC. Nous vous en proposons une visite en images.

Baisieux banc.jpg

A l’image de l’ensemble du village, la place de Baisieux est bien triste !

Ou sont les fleurs, les jeux d'enfants et le mobilier urbain qui pourraient apporter un peu de convivialité à l’endroit ?

Baisieux fait partie du Parc Naturel des Hauts-Pays. Pourtant, sur la place, les bords de la Petite-Honnelle sont rarement idylliques ! Ou sont les poubelles publiques ?

baisieux pont place.jpg

Quittons le centre et prenons la direction du « Beza » pour un bol d’air frais…

Sur la route, la rue Jules Ansiau est marquée par un abandon flagrant !

baisieux 3.jpg

Ce trottoir est éventré depuis l’année dernière.

baisieux 4.jpg

Existe-t-il encore une piste cyclable sous la couche de boue ? Et le fossé, seuls les riverains en connaissent son existence puisque c’est eux qui doivent l’entretenir !

Nettoyage et entretien ne font pas partie des priorités de la majorité. Pire : le danger n’est pas loin ! Mais qui s’en soucie à l’Hôtel de Ville ?

baisieux 5.jpg

Le pont de la Grande-Honnelle, ou ce qu'il en reste…

Continuons vers le « Beza », en empruntant l’Avenue de France. Un vrai parcours du combattant sous les Monts !

baisieux 6.jpg

Pourtant dans les tracts de 2006 de la majorité PS-AC, les promesses étaient claires !  Voyez plutôt :

baisieux 7.jpg

baisieux 8.jpg

Belles paroles en 2006…

Tristes photos de 2012…

Pour faire bonne figure, la Majorité PS-AC vient de désigner dans la précipitation un auteur de projet pour l’Avenue de France. On va donc commencer à réfléchir à la manière dont il faut rénover la route… Et lorsque l’on pose une question plus précise : A qui appartient la route sous les Monts ? Aux nombreux propriétaires des petites parcelles du bois ou à la Commune ? Les Echevins ne savent toujours pas ! 

Bref, en 6 ans, on voit comme le dossier a bien avancé !

baisieux 9.jpg

Heureusement, pour oublier « ça », à Baisieux, la population peut se distraire et faire du sport…

Le terrain de football de l’A.S. BAISIEUX (exilé à QUIEVRAIN…) offre de belles possibilités de détente sportive…

baisieux 10.jpg

Là aussi, en 2006, PS et AC avaient bien accordés leurs violons :

baisieux 11.jpg

baisieux 12.jpg

5 ans plus tard, ‘La Province’ du 26 février 2011 illustre son article sur les pires vestiaires sportifs par une photo des douches basigomiennes. 

baisieux 13.jpg

Pourquoi la Commune n’a-t-elle pas aidé le club de l’A.S. Baisieux à maintenir en état ses installations ?

Pourquoi la Commune n’a-t-elle pas mis quelques ouvriers communaux à disposition ? 

Pourquoi la Commune n’offre-t-elle pas un soutien logistique et administratif au club basigomien ? 

Une « rénovation urgente » avant les élections ???

Comme on le voit, le bilan basigomien de la majorité sortante est bien triste ! 

Dans les prochains mois, nous vous ferons parvenir nos propositions pour sortir notre village et Quiévrain de son marasme actuel. Si vous avez des idées à nous suggérer ou des problèmes à mettre en évidence, n’hésitez pas à nous contacter ! 

22/01/2012

Le RAVeL : une chance mais aussi une responsabilité !

RAVEL Carte.JPGEn ce début d'année, le nouveau Ministre Wallon des Travaux publics, le dourois Carlo Di Antonio, a annoncé vouloir mettre la priorité sur la finalisation du Ravel Quiévrain-Dour-Autreppe.

 

En effet, pour l’instant, la ligne 98A du RAVeL rallie Quiévrain à Elouges et Audregnies pour s'arrêter net à Angre. En prolongeant les aménagements par la traversée du Caillou-qui-Bique jusqu’à Autreppe et Gussignies, le RAVeL pourrait ainsi être connecté au réseau français de voies vertes du bavaysis. 

Quiévrain a donc là une belle occasion de se profiler comme un lieu de départ privilégié et facilement accessible en transports en commun pour de très agréables balades au travers de nos beaux Hauts-Pays. 

Malheureusement, notre Commune ne semble pas très concernée par cette opportunité ! Ainsi, voyez dans quel état se trouve les quelques mètres qui séparent le départ du RAVeL et la place de la Gare. Aucun panneau n’annonce à front de rue l’existence du RAVeL et la propreté du chemin d’accès est particulièrement peu engageante !!! 

Ravel-accès.JPG

C’est même plutôt glauque lorsque l’on arrive à hauteur de l’ancien dépôt au bord des quais.

Ravel-accès2.JPG

Voire même dangereux si l’on observe les lattes du toi qui n’attendent qu’une petite brise pour aller s’écraser au sol. 

Ravel-accès5.JPG

C’est vrai que ce terrain n’est pas une voirie communale. Mais si les bulles à verre peuvent y être installées, on peut supposer que la SNCB pourrait facilement accepter que quelques aménagements légers y soient effectués par la Commune. Et en tous cas un entretien minimum ! Mais il est vrai que le mot 'entretien' ne semble pas avoir la cote à l'Hôtel de Ville...

30/11/2011

.

Retrouvez prochainement plus d'informations sur cette thématique.