15/04/2012

Notre Zone de Police en sous-effectif !

Police.jpgIl manque 13 agents dans la zone de police des Hauts-Pays et notre zone comprend un grand nombre d’agents proches de la retraite. C’est le constat dressé dans « La Province » des vendredi et samedi derniers. 

Pour chaque zone de police, un cadre de personnel définit le nombre d’agents nécessaires en fonction des spécificités géographiques et criminalistiques de la zone. Pour la zone qui regroupe les communes de Quiévrain, Dour, Honnelles et Hensies, il manque 13 agents par rapport au nombre d’employés normalement nécessaire. 

En outre, les agents de notre zone sont plus âgés que la moyenne : 28,6 % ont plus de 50 ans et seul 7,1 % ont moins de 30 ans. Cela pose un véritable problème puisque les agents qui ne prennent pas de congés de maladie en cours de carrière, accumulent au fil des ans un « pot » de jours de congé qu’ils peuvent prendre en fin de carrière. Résultat : encore moins d’effectifs sur le terrain. 

Le journal cite le Chef de Corps  des Hauts-Pays - Patrice Vanderbeek : « […] Nous pouvons assurer les services minimums. Mais la marge de manœuvre reste réduite pour mener des plans d’action dans divers domaines. […] »

Que faut-il pour que les autorités communales se décident à aider nos services de police et enfin leur donner les moyens de lutter contre l’insécurité de plus en plus présente dans les rues de nos communes ? 

Bien entendu, engager du personnel coûte de l’argent. Mais il faut définir les priorités de la Commune. La sécurité est-elle un vrai problème dans Quiévrain ? La majorité PS-AC n’en semble pas convaincue ! 

Pourtant les citoyens en ont marre des incivilités, des vols et des trafics sur les places publiques. Des commerçants crient au secours à la rue de Valenciennes. Nos policiers réclament du personnel et des moyens ! Mais pour la Commune, comme on a l’habitude de le lire dans le Bulletin communal, tout va très bien Madame la Marquise !!!

A lire, deux articles de « La Province » des 13 et 14 avril 2012 : 

Mons-Borinage: jeunes et vieux policiers, un équilibre difficile à trouver

Mons-Borinage-Hauts Pays: il manque près de 100 policiers sur nos trois zones