11/01/2012

PS 2006 - Episode 1 : l’ancien Hôtel de Ville…

ps 2006

Abattue en août 2002, l’ancienne maison communale de QUIEVRAIN a fait couler beaucoup (trop) d’encre…

ps 2006Selon le PS dans sa propagande électorale de 2006, la majorité MR-CDH aurait dû, entre août 2002 et octobre 2006, reconstituer un dossier réaliste, vaincre les obstacles administratifs de l’administration de l’urbanisme, lancer les soumissions aux entreprises, choisir celles-ci, lancer le chantier, et couper le ruban de l’inauguration du nouveau bâtiment ! Rien que ça…Et les socialistes de conclure : « le dossier n’a pas avancé d’un iota en six ans »

ps 2006

JANVIER 2012 : Les ennemis de toujours (Bernard COULON & Daniel DORSIMONT), après s’être, pendant des années, renvoyé, telle une balle de ping-pong, la responsabilité de l’immobilisme du dossier, sont  unis pour défendre les mêmes valeurs depuis décembre 2006, et entendent bien reconduire leur « équipe parfaite »…

Il faut dire que la majorité PS-AC a bien fait avancer le dossier : les planches ont été remplacées par une bâche de fortune qui n’a pas résisté longtemps aux intempéries!

ps 2006

Ceci n’est pas une fiction : c’est notre quotidien !

ps 2006

Pour la majorité PS-AC, voilà le «Quiévrain, c’est à vivre»…

ps 2006


PS 2006 : une nouvelle série à suivre… mais pas un exemple à suivre !

ps 2006

Dans l’opposition de janvier 2001 à novembre 2006, le PS, bien décidé de renouer avec le pouvoir, s’en est donné à cœur joie lors de la dernière campagne électorale… Très vite la critique objective a fait place à un véritable règlement de comptes : attaques personnelles tous azimuts, positionnement partisan ; recherche systématique de « coupables » promesses irréalisables à court terme ; etc.

Par bonheur les écrits restent ! 

Au fil de la campagne 2012, nous publierons, tel un « feuilleton », quelques morceaux choisis dans les tracts du « PS 2006 » et nous les comparerons avec l’actualité immédiate.

Expliquer au citoyen qu’une situation ou un problème n’a pas été pris en compte ou résolu par ceux qui se proposaient de le faire, c’est de la constatation, c’est de l’information. Chacun pourra ainsi se forger sa propre idée.

« Changer Quiévrain » n’est pas un groupe opportuniste qui ne profite que des « erreurs de l’autre ».

C’est la réunion d’hommes et de femmes, engagés ou non politiquement, qui entendent, en dehors de tout cadre contraignant de parti politique de faire bouger les choses au niveau communal : d’abord en dressant l’état des lieux délabrés de notre entité. Ensuite, en temps voulu, proposer nos solutions réalisables à court, moyen et long terme.

Lorsque l’on voit où nous vivons aujourd’hui, quel est notre cadre de vie et quelle est l’ambiance générale, ne pas réagir serait irresponsable.

Nous avons la conviction que le PS, en 2006, a construit sa campagne sur de grosses arnaques électorales dans le seul but de séduire le plus grand nombre d’électeurs.

Soucieux du devenir de l’entité, nous avons décidé d’empêcher le PS de recommencer et de commettre un nouveau « hold-up » électoral.

Chaque citoyen d’Audregnies, de Baisieux et de Quiévrain doit pouvoir se souvenir : c’est l’unique but de nos premières publications.

12:43 Écrit par Changer Quiévrain | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : ps 2006, quiévrain, changer quiévrain, baisieux, audregnies |  Facebook |