22/01/2012

Le RAVeL : une chance mais aussi une responsabilité !

RAVEL Carte.JPGEn ce début d'année, le nouveau Ministre Wallon des Travaux publics, le dourois Carlo Di Antonio, a annoncé vouloir mettre la priorité sur la finalisation du Ravel Quiévrain-Dour-Autreppe.

 

En effet, pour l’instant, la ligne 98A du RAVeL rallie Quiévrain à Elouges et Audregnies pour s'arrêter net à Angre. En prolongeant les aménagements par la traversée du Caillou-qui-Bique jusqu’à Autreppe et Gussignies, le RAVeL pourrait ainsi être connecté au réseau français de voies vertes du bavaysis. 

Quiévrain a donc là une belle occasion de se profiler comme un lieu de départ privilégié et facilement accessible en transports en commun pour de très agréables balades au travers de nos beaux Hauts-Pays. 

Malheureusement, notre Commune ne semble pas très concernée par cette opportunité ! Ainsi, voyez dans quel état se trouve les quelques mètres qui séparent le départ du RAVeL et la place de la Gare. Aucun panneau n’annonce à front de rue l’existence du RAVeL et la propreté du chemin d’accès est particulièrement peu engageante !!! 

Ravel-accès.JPG

C’est même plutôt glauque lorsque l’on arrive à hauteur de l’ancien dépôt au bord des quais.

Ravel-accès2.JPG

Voire même dangereux si l’on observe les lattes du toi qui n’attendent qu’une petite brise pour aller s’écraser au sol. 

Ravel-accès5.JPG

C’est vrai que ce terrain n’est pas une voirie communale. Mais si les bulles à verre peuvent y être installées, on peut supposer que la SNCB pourrait facilement accepter que quelques aménagements légers y soient effectués par la Commune. Et en tous cas un entretien minimum ! Mais il est vrai que le mot 'entretien' ne semble pas avoir la cote à l'Hôtel de Ville...